La balade et ses dangers.

Le but de cet article n’est pas d’entrer dans une paranoïa dès qu’on sort son chien mais juste de prévenir des potentiels dangers que l’on peut rencontrer quand la belle saison est à Toulouse. Un autre post sera plus dédié aux petites bêtes qui peuvent compliquer la vie de nos animaux préférés.

La chaleur

Comme certains d’entre vous le savez déjà, nos chiens et la plupart des animaux ne peuvent transpirer, ce qui fait qu’ils sont plus sensibles de faire des coups de chaleur. Le halètement est l’un des seuls moyens pour le chien de réguler sa température corporelle. Seulement lorsque l’air ambiant dépasse les 25° cela ne suffit plus.

Pour éviter les coups de chaleurs, les règles de base avec les enfants et les personnes âgées s’appliquent. On ne fait pas faire d’exercice à son chien pendant les pics de chaleur (11heures / 17heures) et on garde notre habitat frais en aérant tôt le matin ou toute la nuit et en empêchant au maximum la lumière du jour de rentrer pendant la journée, en fermant les volets par exemple.

Brumiser de l’eau sur animal ne sert à rien car l’eau n’atteint pas la peau, il faut que votre chien se trempe complètement si on veut qu’un effet de ventilation par évaporation de l’eau se fasse. On ne trempe jamais son chien dans de l’eau trop froide s’il fait trop chaud car vous risquez le choc thermique tout aussi fatal.

Bien évidemment, votre chien doit toujours avoir de l’eau à disposition, remplissez même deux gamelles. Par contre ne mettez pas d’eau congelé cela serait contre bénéfique.

Je n’ai pas besoin non plus de vous rappeler qu’on ne laisse JAMAIS son chien dans la voiture même fenêtre ouverte car 5minutes suffisent à l’achever. Personnellement je n’hésiterai pas à briser une vitre (et la loi m’y autorise) si je vois un être vivant en souffrance. Je vous rassure en hiver je me retiens même si je trouve cela dangereux tout autant.

Les épillets

Que c’est joli toutes ces graminées prêtes à s’envoler ou à se coller à nos vêtements afin de disséminer leurs graines un peu partout. Pour nos chiens ces petits plants deviennent de véritables champs de mines, ils adorent courir dedans, renifler je ne sais quels rongeurs qui se sont glissés au milieu de ce champ. Ils ressortent avec des épillets coincés un peu partout (oreille, dos, flanc) mais surtout à la fin de la promenade pensez TOUJOURS et j’insiste sur le toujours, à vérifier entre les doigts et coussinets de vos chiens et à l’intérieur de ses oreilles .

Ces endroits sont les points d’entrée majoritaire des épillets.

Comment ça marche ?

Un épillet c’est l’équivalent d’un missile à tête chercheuse qui a chaque mouvement de votre chien va s’avancer un peu plus grâce à ses épis qui l’aident à se glisser. Il suffit que votre chien se lèche ou se gratte l’oreille et c’est fini, mission réussie.Le problème c’est que lorsqu’un épillet rentre dans l’organisme, il avance en permanence causant abcès, infection de la plèvre, thrombose, etc. Un simple épi peut tuer votre chien (ou autres animaux) qu’importe sa taille. Voilà pourquoi il est important de toujours vérifier son compagnon après s’être promené et surtout à l’intérieur des doigts. Pour retirer les petits épis on peut utiliser une pince à épiler ou un peigne à puce (ou poux) afin d’être sur de ne rien oublier.

Le Prince charmant

« Croaaa Croaaa » font-ils à la tombée de la nuit lorsque les températures sont plus agréables. Vous les entendez aussi ? Je parle bien de ceux qu’on appelle communément « Crapauds ».

Loin de l’idée reçue dans les contes de fées, embrasser un crapaud peut vous valoir une jolie intoxication. Le crapaud sécrète un venin qui crée des troubles nerveux et cardiaques. Souvent c’est plus par instinct de prédation que par réelle volonté de le manger que le chien saisit le crapaud dans sa bouche et c’est aux contacts avec les muqueuses que le venin se repend.

Votre chien ne risque donc rien (sauf si plaies ouvertes) en marchant dessus ou en lui donnant un coup de patte. Ne l’encouragez pas pour autant à le faire et ne donnez pas de coups de pied vous-mêmes à ce petit batracien qui ne demande qu’à appeler sa princesse.

En cas de prise, votre chien se met à saliver abondamment assez rapidement après le contact. Puis peut suivre les symptômes nerveux ou cardiaques. Si vous suspectez un contact avec un crapaud, rincez abondamment la gueule de votre chien et observez bien son comportement. En cas de doute contactez rapidement un vétérinaire. Si pour un chien de 50kg l’ingestion de venin peut être sans grande conséquence, pour un chihuahua de 2kg cette ingestion est mortelle.

Joli Prunus

Pêche, abricots, prunes, cerises. Un vrai plaisir que de manger une bonne pêche bien juteuse lorsqu’il fait chaud. Oui mais pour nos amis les chiens la consommation des noyaux de ces fruits (liste non exhaustive) est source d’intoxication car ces derniers contiennent du glycoside cyanogénique. Lorsque vous promenez votre chien dans des endroits où on pique-nique souvent, faîtes donc attention à ce qu’ils peuvent avaler.

Bonne promenade à vous !

Eva Fernandes
Eva Fernandes

Petsitter Professionnelle / Auxiliaire spécialisée Vétérinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *