Le chien et le chat on connait, mais le lapin?

Et oui j’avais envie de faire un petit article sur l’un de mes animaux préférés, vous l’avez deviné le lapin ! Comment on l’entretient, qu’est-ce-qu’il mange, où peut-il vivre, etc, etc….

Un lapin ? Mais pourquoi un lapin ?

Laissez-moi vous montrer qu’un lapin c’est pas juste un personnage de dessin animé un peu (beaucoup) crétin ou une petite boule de poils qui finit en cage et qui n’attire plus vraiment l’attention du dernier-né.

Parce que oui les lapins ils vont venir réclamer cette attention et même interagir avec nous !

Propre, silencieux et caractériel à sa manière, il a tout pour nous convaincre.

Le lapin domestique est un herbivore strict qui vit en moyenne 8 ans dans de bonnes conditions.

Plus le lapin est de petit gabarit plus sa durée de vie est allongée (c’est comme le chien). Mais attention tout petit mignon irrésistible hyper extra nain, ne veut pas forcément dire en bonne santé et comportement paisible.

Le repas type du lapin c’est 80% de foin soit le volume du lapin, 8% de son poids en verdure fraîche (+/- 150 gr pour un nain, 200 gr pour un bélier et 500 gr pour un géant) et une cuillère à soupe de granulés par jour (optionnelle). Donc pour la verdure fraîche on a déjà un budget à prévoir.

S’il ne mange pas de foin ni de verdures parce qu’il est mal habitué ou suite à un mauvais calcul on finit très vite par se retrouver avec un animal qui développe des problèmes dentaires, de poids et digestifs.

Rapidement quand on calcule le prix d’une anesthésie avec un limage des dents (non, on NE coupe PAS) tous les deux mois, on finit par se rendre compte que nourrir son lapin aux végétaux et au foin finalement ça coûte moins cher !

Niveau budget avec 50€ par mois son lapin on peut déjà bien le nourrir et avec de la qualité (verdures fraîches, foin bien vert et qui sent bon).

Pour le mode de vie, le lapin est un animal naturellement propre (comme le chat) il va avoir son propre coin toilette. Donc pourquoi pas opter pour une vie en semi-liberté (enclos et sorties) ou liberté ?

Bien évidemment le lapin a tendance à grignoter tout ce qui ressemble à des racines ou qui croustille sous la dent (qui n’aime pas les chips ?) donc les câbles électriques, les plaintes, le carton parfois le tissu. Mais je vous rassure un lapin ça s’éduque et aussi ça se distrait. En lui offrant SES jouets à déchiqueter et en sécurisant l’habitat avec des protèges câbles par exemple on évite bien des désagréments.Puis sincèrement les chats et les chiens lorsqu’ils s’ennuient ou juste pour marquer, ils sont aussi très fort pour vous dépecer le canapé de tante Lucille en tissu.

Alors franchement si vous vous sentez d’aménager un espace de vie pour un lapin et que vous aimez les légumes (les découper). N’hésitez pas, adoptez un lapin !

Adopter un lapin adulte stérilisé c’est éviter, les tumeurs pour les femelles et les problèmes de propreté à l’adolescence avec le marquage des mâles surtout et la territorialité des femelles.

Au niveau santé sans problèmes héréditaires votre lapin coûte en moyenne 60€ par an pour les vaccins. Il est important et encore plus ici à Toulouse de faire vacciner son lapin contre la myxomatose et la maladie hémorragique virale ancien ET nouveau variant (donc deux vaccins) qui sont deux maladies fatales.

Comptez 150€ pour la stérilisation des femelles qui est très importante aussi car 80% des lapines non stérilisées développent des tumeurs mammaires et utérines après l’âge de 4 ans.

Pour la suite sur internet vous trouverez les réponses à vos questions en cherchant au bon endroit ou posez les moi.

http://www.ladureviedulapinurbain.com/
http://www.medirabbit.com/FR/index_fr.htm

J’ai oublié de vous dire qu’un lapin c’est bien, deux c’est mieux 😉

Et vous, vous avez un lapin ?

Eva Fernandes
Eva Fernandes

Petsitter Professionnelle / Auxiliaire spécialisée Vétérinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *